Le retour au pays natal du professeur Tran Van Khe

Le retour au pays natal du professeur Tran Van KheHO CHI MINH VILLE – Après avoir vécu 55 ans en France, le professeur Tran Van Khe, âgé de 84 ans, est revenu au Vietnam. Dans ses bagages, il rapporte 465 colis d’objets précieux en rapport avec la musique, afin de les offrir à Ho Chi Minh-Ville. Ces objets témoignent de la générosité d’un homme dont la vie a été consacrée à la musique traditionnelle du Vietnam.

Lors d’un entretien avec le correspondant du journal Lao dong (Travail), le professeur Tran Van Khe, maître de musique traditionnelle vietnamienne , directeur de recherche au CNRS, professeur à l’Université de la Sorbone (Paris) et membre d’honneur du Conseil internationnal de la musique de l’UNESCO, a expliqué que l’ensemble de ces objets concerne sa vie privée et son métier. Ce sont entre autres, des livres d’histoire, des notes sur les étapes de la musique vietnamienne, des collections de dictionnaires encyclopédiques, des premiers disques d’artistes vietnamiens et asiatiques, presque introuvables aujourd’hui. Ces objets n’ont pas de valeur commerciale, mais ils sont, pour lui, inestimables, a-t-il déclaré. Il a pensé qu’ils pourraient être utiles pour les prochaines générations qui étudieront la musique ou l' »ethnographie musicale ».

Sur sa décision de retourner au Vietnam, Tran Van Khe a expliqué que sa santé ne lui permettait plus de travailler tout seul, et qu’il voulait s’entourer de stagiaires de haut niveau et d’étudiants. Il souhaite également donner ses avis sur la méthode d’étudier la musique traditionnelle, dans le pays.

A propos de la perpétuation des arts traditionnels, qui risquent de disparaître, Tran Van Khe a indiqué qu' »Après 29 ans de propositions, l’UNESCO a enfin, accepté d’introduire le programme « Restauration et mise en valeur de la musique traditionnelle des pays » dans son programme. Et après 40 ans de présentation de la valeur historique et culturelle de la musique de la Cour impériale de Hue, cette dernière a été reconnue à sa juste valeur par le pays et l’UNESCO ». Tran Van Khe a déclaré que les étrangers ne connaissent pas la musique traditionnelle du Vietnam, et qu’il en a fait la « publicité » lors de ses cours dans des Universités, à la radio et à la télévision. Il a également servi de conseiller aux maisons d’édition célèbres dans le monde pour introduire des notions sur la musique traditionnelle du Vietnam dans les dictionnaires encyclopédiques, afin de la faire connaître dans le monde entier.

A travers la musique et la culture, les étrangers aimeraient le Vietnam, a conclu le professeur Tran Van Khe qui a consacré toute sa vie à ce travai pour l’amour de son pays.

Agence Vietnamienne d’Information – 19 Décembre 2004.

http://patrick.guenin2.free.fr/cantho/infovn/tvk2.htm

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s