LE COURRIER DU VIETNAM : Le chef de l’État rend hommage au professeur Trân Van Khê

28/06/2015 23:11
Le président du Vietnam, Truong Tân Sang, a rendu hommage le 28 juin au professeur Trân Van Khê, décédé le 24 juin à l’âge de 94 ans, et a exprimé ses condoléances dans le registre de deuil, au domicile du défunt au 32 rue Huynh Dinh Hai, dans l’arrondissement de Binh Thanh de Hô Chi Minh-Ville.
« Le professeur Trân Van Khê, un homme qui a consacré toute sa vie à l’œvre de la musique vietnamienne, contribuant notablement à présenter la culture vietnamienne grâce à ses connaissances musicologiques. Son esprit, son prestige, son talent, son cœur et sa créativité resteront des éléments précieux de la culture vietnamienne « , a écrit Truong Tân Sang.
Le président de la République Truong Tân Sang a rendu hommage le 28 juin au professeur Trân Van Khê. Photo: Thanh Vu/VNA/CVN

Né le 24 juillet 1921 à Mỹ Tho, au Sud Vietnam, le professeur Trân Van Khê était un éminent ethnomusicologue à qui l’on doit le renouveau et la préservation de la musique traditionnelle vietnamienne. Auteur d’une somme immense de recherche, d’enseignement et d’interprétation, cet infatigable conservateur des arts a légué au Vietnam et au monde un héritage précieux et pérenne. Sa vaste expertise fut partagée dans le cadre de près de 200 congrès internationaux à travers le monde et par quelques 200 articles publiés dans de nombreuses langues, notamment dans Le courrier de l’UNESCO.

Avec une attention particulière au Viet Nam, sur la base de plus de 600 heures de musique et de conversations enregistrées avec de grands interprètes, Trần Văn Khê a été le premier à produire des enregistrements de musique traditionnelle vietnamienne (folklorique et cérémonielle), un art considéré jusque là comme quasiment perdu. Il a également fait revivre d’anciennes formes musicales comme le théâtre populaire Chèo, le chant des chanteuses professionnelles Ca Trù, le chant alterné Quan Ho, la musique dite des amateurs du Sud Viet Nam Đon Ca Tài Tu Nam Bô, et la musique liturgique bouddhique Nhac Phât Giao. L’ethnomusicologue a aussi codifié la musique des instruments à cordes du Viet Nam, notamment pour le Đàn Tranh, la cithare vietnamienne.

Le professeur Trân Văn Khê était un grand maître de musique du Vietnam ayant reçu de prestigieuses distinctions de la République de France comme d’associations de musique du monde. Parmi les nombreux honneurs qui lui ont été accordés, on peut citer le Grand Prix de l’Académie du disque français (1960 et 1970), le diplôme de docteur honoris causa par l’Université d’Ottawa (1975), le prix IMC Unesco (1981), la médaille d’Officier de l’ordre des arts et des lettres (1991), la qualité de membre correspondant de l’Académie européenne des sciences, des arts et des lettres (1993), la médaille du Travail de première classe de la République socialiste du Vietnam(1999), le titre de Chevalier des palmes académiques, France (1999), le prix Phan Châu Trinh du Vietnam(2011)…

VNA/CVN

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s